harpagophytum

Vertus et bienfaits de l’harpagophytum

Cadeau de la nature, l’harpagophytum a servi la race humaine pendant plusieurs décennies. Issue de la même famille que le sésame, cette plante est connue pour apaiser les douleurs de l’arthrose et atténuer l’inflammation des muscles et des tendons. Il s’agit donc d’un remède naturel qui figure aujourd’hui dans la liste des produits les plus recommandés dans la phytothérapie.

Présentation de la plante

Il s’agit d’une plante sauvage qui pousse généralement dans le désert du Kalahari, au sud de l’Afrique. Elle est aisément reconnue grâce à ses fleurs mauves qui se font rapidement remarquer par leur forme particulière en griffe. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle est plus populaire sous le nom de griffe du diable.

Cette plante agit principalement comme anti-inflammatoire, analgésique et antirhumatismal. Elle est donc très convoitée par les sujets âgés qui souffrent de maladies rhumatologiques, mais aussi pour soulager les inflammations des articulations.

La griffe du diable comme antidouleur

Il est vrai que la griffe du diable est utilisée principalement pour apaiser les douleurs articulaires. Cependant, cette plante magique énumère bien d’autres vertus et sa racine était même utilisée lors des contractions utérines pendant l’accouchement. D’ailleurs, certains anciens guérisseurs la recommandaient pour les problèmes menstruels.

Actuellement, cette plante médicinale est surtout utilisée pour lutter contre les douleurs rhumatismales. Elle fait partie des solutions naturelles pour accélérer la guérison des tendinites et atténuer les inflammations des tissus conjonctifs. De plus, elle contient une quantité non négligeable de corticoïdes qui luttent contre les œdèmes et redonnent leur souplesse et leur mobilité aux articulations.

Pour les rhumatismes dégénératifs comme l’arthrose, la griffe du diable trouve également sa place comme traitement symptomatique. Celle-ci contient une substance active, nommée harpagoside, qui est un puissant analgésique qui peut même calmer les douleurs les plus intenses.

Pour le lumbago et les autres maux de dos chroniques, cette plante a prouvé qu’elle améliore le confort des malades et leur qualité de vie, tout en freinant l’évolution des érosions ostéo-articulaires.

Les autres bienfaits de la griffe du diable

En plus de son effet anti-inflammatoire, la griffe du diable est également un puissant antioxydant qui permet de lutter contre les effets néfastes de l’angoisse. En réduisant le taux de cytokines inflammatoires libérées dans notre organisme en cas de stress, elle prévient de nombreuses maladies comme le diabète et le durcissement des artères.

La goutte, devenue très courante et anciennement appelée maladie des rois, est aussi prévenue par la griffe du diable. D’ailleurs, la racine de cette plante figure dans la liste des rares ingrédients naturels capables de réduire le taux d’acides uriques dans le sang. Elle est également bénéfique pour le foie et la vésicule biliaire et elle aurait un effet stimulant sur le tube digestif, luttant ainsi contre les troubles du transit.

Si vous souhaitez perdre du poids ou tout simplement faire baisser le taux du mauvais cholestérol dans votre corps, la griffe du diable est également recommandée. Celle-ci agit sur les centres de l’appétit et stimule en même temps la digestion et le métabolisme pour que les aliments ne stagnent pas longtemps dans l’organisme.

Enfin, il est recommandé de consommer cette plante sous forme de gélules pour une meilleure conservation de ses vitamines et minéraux. La forme liquide, quant à elle, a une efficacité moindre et n’est pas beaucoup utilisée dans la micronutrition.