l’arthrose

Soulager l’arthrose en perdant du poids

Etes-vous victime de douleurs articulaires ? Perdre un peu de graisse vous fera le plus grand bien, pour calmer votre souffrance et freiner la fissure des cartilages. La baisse de poids est intéressante pour une tonne de raisons, liées au métabolisme et au flux sanguin. Le secret, c’est la sobriété dans la ration alimentaire.

Les patients arthrosiques ont intérêt à corriger leur surpoids

L’obésité favorise en grande partie l’apparition des phénomènes arthrosiques. En effet, tout gain de poids exerce une pression additionnelle sur les articulations portantes ; le cartilage se brise, les os cesseront de glisser et de s’accoler l’un à l’autre. Bien sûr, l’arthrose résulte d’une conjonction de variables synergiques et il est téméraire de tout mettre sur le compte de la masse corporelle. Pourtant, plusieurs études tiennent le même propos, en arguant que la perte de poids joue en faveur de l’ossification : elle a pour effet d’améliorer l’onctuosité des cartilages et de réduire ainsi l’ampleur des lésions douloureuses.  Il est prouvé que le nombre de sujets arthrosiques est plus élevé chez les personnes présentant une nette obésité que chez les hommes et les femmes de poids raisonnable. L’obésité hisse les risques de gonarthrose à plus de 25%  chez les femmes et à plus de 20% chez l’homme. Le critère pondéral l’emporte sur le sexe, dans l’explication de l’arthrose du genou et de celle de la hanche.

Le surpoids nourrit les problèmes métaboliques

L’arthrose est aggravée par un surpoids, et les gens qui en souffrent ont intérêt à modifier leur  consommation alimentaire pour perdre un peu de leurs graisses. Tout amaigrissement, même très modeste, a une incidence bénéfique sur la mobilité et la souplesse des articulations. Votre flux sanguin circulera davantage, au fur et à mesure que la graisse se retire.

Voilà pourquoi la masse pondérale élevée est un facteur de risques pour la naissance d’autres maladies, comme le diabète de type 2 ou l’hypertension artérielle. Ainsi, le lien entre l’aggravation de l’arthrose  et la réduction de poids n’est pas simple. Le surpoids va vers le sens d’un dérèglement métabolique qui entraîne des compressions vasculaires. Ce qui est propre à aiguiser les poussées de douleur de l’arthrose.

Quelques conseils pour réduire l’excès de poids…

  • Faire une pratique physique régulière : il y a des gestes à déconseiller, selon l’articulation atteinte. En parler avec son kinésithérapeute
  • Eviter les aliments industriels, limiter la consommation de viandes rouges et de charcuteries.
  • Etre plus friand en fruits, en légumes, en céréales
Articles similaires