arthrose du genou

Les bienfaits d’un verre de lait par jour contre l’arthrose du genou

Les scientifiques encouragent les patients victimes d’arthrose de genou à boire un verre de lait par jour. Le lait possède, semble-t-il, la propriété de prévenir la détérioration des cartilages. C’est un résultat publié par une expérimentation médicale américaine. Un choix thérapeutique garanti, à base d’une boisson naturelle et délicieuse.

Le lait est un excellent remède contre l’arthrose de genou

Il est coutume de dire que le lait contient des vertus incroyables. Par sa teneur en vitamine A, le lait tient un rôle important sur la santé de l’œil et participe à  la croissance staturale. Des récentes découvertes scientifiques portent à croire que les bienfaits thérapeutiques du lait s’étendent aussi aux articulations. Le lait possède un pouvoir fortifiant qui donne aux cellules osseuses de se revitaliser, ce qui lui permet de retarder la progression des raideurs articulaires, en cas d’arthrose de genou. En fait, l’articulation garantit la mobilité de nos membres, en assurant les jointures des os et des ligaments. Une recherche menée par l’équipe médicale de Harvard a mis en évidence une relation étroite entre l’évolution de l’arthrose du genou et l’absorption de lait.

La démonstration scientifique

L’équipe de Boston est partie d’un questionnaire tourné vers les pratiques alimentaires générales, le niveau de consommation de lait, ainsi que la prise d’autres produits laitiers. Plus de 2000 patients ont pris part volontairement à l’enquête, et toute une palette de renseignements a été relevée : l’embonpoint, le sexe masculin ou féminin, l’état de santé global…Durant quatre années, les patients ont fait l’objet d’un diagnostic continu et répété. Les sujets soumis à l’expérimentation ont consenti à boire au minimum un verre de lait par jour. Le résultat des travaux  a débouché sur la conclusion suivante : le lait protège énergiquement les os, en agissant sur la fortification des cartilages. Au début, la perte des cartilages continue de s’affirmer, mais au fur et à mesure que le patient consomme du lait, la dégradation s’arrête.

Le bienfait n’est pas valable sur les produits laitiers transformés

En même temps, l’étude dévoile que les vertus apaisantes du lait contre l’arthrose de genou ont des limites. Pour tout âge confondu, les femmes tirent profit de cette thérapie plus que les hommes, dans la réduction de l’arthrose. Chez ces derniers, il convient d’avaler plus de 7 verres par semaine pour que le breuvage procure l’effet désiré. Par ailleurs, le résultat n’est pas vérifiable sur les autres produits laitiers: le fromage est de nature à amplifier l’irritation de la maladie.

Articles similaires