L'Arthrose

L’Arthrose, une affection chronique

L’arthrose, couramment appelée rhumatisme, est une maladie osseuse liée à l’usure des articulations. Elle guette les populations âgées ou qui épuisent leurs forces dans les sports extrêmes. Quand le cartilage s’amenuise, les douleurs articulaires deviennent chroniques. Genoux, hanches et mains sont les zones les plus vulnérables. Le mot d’ordre est la prévention, pour combattre l’arthrose.

Arthrose : une maladie chronique de la vieillesse

L’arthrose est une maladie dégénérative qui s’exprime par un dessèchement des articulations. Il s’agit d’une pathologie de plus en plus courante dans notre quotidien, qui abîme la santé physique et porte atteinte à notre tranquillité personnelle. L’articulation est le point de rencontre entre les extrémités osseuses ; elle est doublement enveloppée par la capsule et la membrane synoviale. Lors d’une détérioration poussée du cartilage, les os se frôlent et il s’ensuit un éclatement de système osseux : un raidissement de l’articulation ou « ankylose », des inflammations irritantes, un engourdissement des membres sont observés. Même si l’arthrose de genou est la plus courante, le rhumatisme peut éclore sur d’autres zones du corps : la colonne vertébrale, la hanche, les mains, l’épaule…L’arthrose concerne plus de la moitié des populations âgées, et suscite des affections articulaires qui peuvent changer la vieillesse en une période débilitante et très triste.

Les mesures préventives sont primordiales

L’arthrose est une maladie chronique, contre laquelle l’individu ne peut rien faire une fois qu’il est à sa merci. Ainsi, la prévention est hautement primordiale, même si l’affection surgit le plus souvent avec surprise. L’excès de poids est souvent mis en avant comme une cause déterminante, sans en être la seule. La pratique abusive du sport est également en tête des facteurs responsables de l’arthrose, ainsi que les lourds fardeaux, les efforts physiques répétés et violents exigés par l’activité professionnelle. A ce propos, il est possible de ralentir l’usure des cartilages et d’en limiter les impacts douloureux, en s’attachant aux principes d’un bon savoir-être.

Traiter dès la phase modérée de la maladie

Le rhumatisme fait partie des maladies les plus graves qui assombrissent le bien-être des familles. L’handicap entraîne une chute des rendements au travail. Il met un frein à la vigueur sexuelle, en ce sens que le patient n’est plus capable d’aimer physiquement son partenaire, dans le cas de l’arthrose de genou. Le moral s’effondre, et la douleur physique s’accompagne d’un manque d’ardeur et d’énergie. Il convient d‘effectuer un diagnostic précis, dès la phase modérée de la maladie, pour prendre les traitements prescrits.

Articles similaires