la thérapie de la détente

La kinésithérapie : la thérapie de la détente

La santé est une histoire délicate surtout quand elle est en déclinaison. Une santé défaillante signifie toujours devoir subir des traitements adéquats et éprouvants pour la plupart. Heureusement, avec l’évolution de la médecine, des cures douces ont été trouvées comme la kinésithérapie qui est un ensemble bénéfique pour le corps. Comprendre les attraits du concept équivaudra à une appréhension par la suite en vue de son adoption.

Qu’est-ce que la kinésithérapie ?

La kinésithérapie est issue du grec « kinésis » qui veut dire mouvement. Le nom officiel de ce soin est masso-kinésithérapie qui implique de guérir par le mouvement afin de retrouver l’intégrité du mouvement. C’est une discipline paramédicale qui utilise donc des techniques passives ou actives ainsi que la physiothérapie afin de rééduquer le corps ou simplement afin de prévenir les affections des appareils locomoteurs.

Le traitement concerne aussi les maladies neurologiques ou respiratoires. C’est un bon moyen d’évacuation du stress. La technique active est une technique de réduction simple qui ne nécessite pas une infrastructure particulière. Un point fixe comme la poignée d’une fenêtre ou des appareils de gymnastique tels qu’un vélo, aidera parfaitement le patient dans ses exercices d’activation des muscles.  La kinésithérapie renforcera donc la musculation et permettra une meilleure mobilisation articulaire. Les techniques passives, quant à elles, peuvent être à la fois manuelles ou instrumentales et ont pour but de lutter contre la raideur.

Lors du choix de son professionnel, le mieux serait de se référer à un annuaire des kinésithérapeutes, tel que https://www.le-guide-sante.org/Annuaire/Kinesitherapeutes.html.

Que soigne réellement la kinésithérapie ?

Étant un traitement avant tout, la kinésithérapie prend en charge des maux spécifiques. Tout en sachant que l’objectif du concept est de développer, retrouver ou suppléer les capacités fonctionnelles d’un individu altéré par un traumatisme ou bien une maladie, les domaines d’actions de la kinésithérapie sont donc vastes.

Avant tout, la kinésithérapie peut agir comme action de rééducation tant bien au niveau de la traumatologie que comme rééducation après accouchement. Cette pratique peut aussi être utilisée en rhumatologie pour traiter l’arthrose, la lombalgie ou encore la sciatique. En neurologie, son but sera surtout de restaurer les mouvements après une hémiplégie. Bien évidemment, la kinésithérapie retrouve aussi son sens en rééducation cardio-vasculaire, dans la sphère urogynécologique ou encore en tant que traitement pour nourrisson.

Articles similaires