règles nutritionnelles

La diététique anti-arthrose : règles nutritionnelles à suivre pour préserver vos articulations

Se détourner de l’alimentation carnée : c’est la règle fondamentale de tout régime nutritionnel qui prétend venir à bout des douleurs arthrosiques ! Il est temps de reverdir les tables en mettant à l’honneur les légumes, les céréales et les fruits. Cela dit, des plantes particulières renforcent la défense de l’organisme contre les inflammations.

Un régime végétalien, pour vaincre les douleurs articulaires

Nous vous invitons à suivre un régime végétalien. Diminuer l’apport énergétique et protéique des denrées animales dans la ration quotidienne : c’est la règle d’or pour lutter contre l’arthrose. Mettez plus d’herbes et de légumes dans les plats, et même si les filets de viande sont délicieux, n’en goûtez qu’un faible morceau. Les plantes potagères abondent en sels minéraux et en oligo-éléments. Voilà pourquoi elles sont prisées dans le traitement des douleurs articulaires. Elles vous feront bénéficier de leur pouvoir tonifiant,  pour épaissir vos tissus cartilagineux et vivifier vos articulations. De plus, des preuves accablantes donnent à penser que le fait d’avoir un poids trop élevé rend vulnérable à l’arthrose et aggrave ses effets douloureux. En limitant l’absorption de viandes au profit des fruits et des légumes, vous ferez d’une pierre deux coups : éliminer les dangers de l’obésité et chasser les raideurs articulaires !

Un indicatif nutritionnel

La diversification alimentaire est le pilier d’une bonne stratégie pour revitaliser les cartilages et réduire la sévérité des phénomènes inflammatoires. La ration alimentaire devrait comporter une gamme complète de produits pour répondre à tous les besoins nutritionnels. Le tableau ci-dessous renseigne sur les aliments indiqués en cas d’arthrose, avec la taille des morceaux à prendre par jour.

Famille de produits Produits recommandés Portion par jour
Produits d’origine animale Viande Les viandes blanches 20 g
Poisson Les poissons d’hiver 20 g
Produit laitier Le lait écrémé 1 à 2 verres
Produits d’origine végétale Céréales et légumineuses La plupart des produits 6 à 11 g
Légumes choux, brocolis, tomates… 1 poignée
Fruits noix, olive, cerise… 2 à 4 pièces

Privilégier les oligo-éléments

Certains oligo-éléments remplissent un rôle essentiel dans l’abolition des états inflammatoires, comme les flavonoïdes, les acides gras de type oméga-3 et oméga-6. Or, nos repas manquent visiblement de ces éléments, pour la simple raison que les produits vivriers de base n’en apportent qu’une quantité très chétive. La meilleure méthode d’approvisionnement consiste à chercher dans les touffes florales: la bourrache, le curcuma et l’onagre, une herbe cultivée pour ses graines oléagineuses. L’arthrose disparaîtra définitivement, sous ces baguettes de fleurs magiques !

Articles similaires