soulager la fibromyalgie

Comment soulager la fibromyalgie ?

Un trouble fibromyalgique correspond à des douleurs constantes, souvent répandues dans plusieurs parties du corps. Mais comment soulager ces douleurs, très handicapantes au quotidien ? Découvrez les manières douces pour vivre mieux avec ce trouble.

C’est quoi la fibromyalgie ?

Encore souvent méconnue par la majorité des gens, la fibromyalgie est une infection chronique pourtant assez répandue, puisqu’elle touche entre 2 et 5 % de la population globale. Elle a pour particularité de toucher essentiellement les femmes, qui sont âgées de plus de 30 ans ou qui sont ménopausées. Le corps médical peine à caractériser cette maladie et à déterminer ses origines. D’ailleurs pour certains médecins, c’est un trouble qui ne s’apparente pas à une pathologie, mais qui se rapproche plutôt de la somatisation. Néanmoins, les personnes qui en souffrent sont formelles : il s’agit d’une pathologie invalidante qui se traduit par des douleurs musculaires chroniques. Pour résumer ainsi, ces personnes ont mal partout, et sans raison. Cette sensation de douleur insupportable, voire de brûlure, entraîne avec elle d’autres symptômes. Le syndrome de la fatigue chronique est le plus courant, mais des troubles du sommeil, des migraines à répétition, des problèmes de concentration ou un état dépressif peuvent se manifester. Le syndrome des jambes sans repos, lourdes, est aussi très représentatif de ce trouble.

Soulager la douleur par le mouvement

Actuellement, il n’existe pas de traitement efficace pour lutter contre ces douleurs chroniques. La médecine conventionnelle reste fortement indécise quant à la façon de soigner ce trouble. Elle ne peut que prescrire aux personnes qui en souffrent des médicaments dits anti-douleur pour diminuer l’inflammation supposée. À défaut de pouvoir combattre le mal à la racine, il est possible de soulager grandement les symptômes. La première erreur, qui peut paraître légitime, est de s’arrêter de bouger. Face à une douleur trop forte, qui limite considérablement les mouvements, le réflexe est de se reposer au maximum. Bien évidemment, il faut conserver ses forces et se ménager, mais il ne faut surtout pas tomber dans la sédentarité. Cette pathologie se caractérise par une fatigue importante, mais qui n’est pas soulagée grâce au repos. Ainsi, l’idée reçue selon laquelle il est conseillé de bouger moins pour aller mieux est à abandonner immédiatement. Au contraire ! C’est le moment de vous remettre à pratiquer une activité physique régulière, comme la marche ou la danse. L’essentiel est de le faire petit à petit, en fonction de ses capacités. Vous pouvez ainsi augmenter l’intensité des efforts et reprendre confiance en vous et en votre corps.

Autres solutions pour soulager la fibro

Pour ralentir la progression de la douleur, c’est peut-être l’occasion pour vous de revoir votre mode de vie. En effet, la prise des médicaments n’est pas efficace sur le long terme et ne fait qu’enterrer le problème. Les origines du trouble fibromyalgique sont toujours incertaines, certains professionnels soupçonnent des origines génétiques, d’autres se penchent sur un état de stress préoccupant. Par ces douleurs chroniques, le corps envoie un message clair : il ne parvient plus à suivre, quelque chose l’empêche de fonctionner normalement. Le stress génère souvent ce genre de réaction et entraîne des complications. Il convient d’écouter son corps et d’apaiser cet état anxieux qui empoisonne l’organisme. Au-delà de la pratique d’une activité physique, tentez de prendre à nouveau soin de votre corps de l’intérieur. Un rééquilibrage alimentaire, un travail sur la gestion de vos émotions, de votre stress, sont aussi des éléments à prendre en compte pour aligner le corps et l’esprit. Nous l’avons vu, de nombreux symptômes de la fibromyalgie sont psychologiques. Le soulagement physique passe par l’apaisement du mental. 


Articles similaires